Chat en direct

Nous nous ferons un plaisir de vous fournir un conseil personnalisé.

Du lundi au vendredi: 18.30 – 21.30

Le samedi: 8.00 – 17.30

FR-Leider steht der Chat gerade nicht zur Verfügung Rappel et contact

A votre écoute 24 heures sur 24

Service clientèle 7x24h

Conseil téléphonique sante24

Agence la plus proche

SWICA Direction générale Winterthour

Calculateur de primes

L'eau, notre élixir de vie

Les bienfaits de l'eau sur la santé ne sont plus à démontrer. Comment réagit notre organisme s'il n'est pas suffisamment hydraté et au contraire si les apports en eau sont trop importants? Et quelle fonction l'eau remplit-elle dans notre corps?

«Tu as pensé à boire assez?» Vous avez certainement entendu cette question par forte chaleur, quand vous pratiquez une activité sportive ou avez mal à la tête. Certaines personnes ne parviennent pas à boire la quantité journalière recommandée. Selon la taille et le poids de chaque individu, cette quantité varie entre un et deux litres. Il ne faut pas confondre la quantité de boisson conseillée et les apports en liquides car notre alimentation nous fournit également des liquides. La Société Suisse de Nutrition (SSN) recommande un apport global (boissons + nourriture) compris entre 2 et 2,5 litres par jour.

Pourquoi notre organisme a-t-il besoin d'eau?
Le corps humain se compose à 60 % d'eau environ. Chez les nouveau-nés, cette quantité atteint même 75 %. Les liquides jouent plusieurs rôles essentiels: ils servent à diluer et à transporter les nutriments, les enzymes et les hormones. L'eau nous aide à éliminer les substances de dégradation, régule la température de notre corps et hydrate nos tissus et notre peau. Elle joue par ailleurs un rôle indispensable dans de nombreuses réactions biochimiques et régule le métabolisme des cellules. N'oublions pas ses fonctions importantes au niveau des intestins puisqu'elle facilite la digestion et permet de ramollir les selles.

Comment notre organisme réagit-il si nous buvons trop peu d'eau?
Le symptôme qui se manifeste le plus fréquemment en cas d'absorption insuffisante de liquides est le mal de tête. Il apparaît accompagné d'autres signes comme la soif, une sensation d'inconfort, un manque d'appétit, des nausées, une agitation ou une accélération de la fréquence cardiaque. Parmi les autres effets indésirables, citons une diminution des capacités intellectuelles, comme la concentration et les réactions, ainsi que des performances physiques en baisse. De faibles apports en liquide sur une durée prolongée peuvent en outre conduire à un risque de constipation aigüe. A la longue, des carences importantes en eau peuvent avoir des conséquences graves allant jusqu'à la mort.

Est-il possible de boire trop d'eau?
«On n'a jamais bu assez!» Une affirmation que vous avez peut-être déjà entendue? En réalité, elle est fausse. Des études ont démontré que notre cerveau se défend contre le besoin de déglutir lorsque nous voulons boire sans avoir soif. Avec une consommation accrue de liquides, la teneur en sel dans notre organisme diminue au risque de provoquer une insuffisance rénale. Il est recommandé aux sportifs assidus de boire entre les exercices une boisson énergétique car elles fournissent des apports en sel. La surhydratation peut engendrer des maux de tête, des crampes, des étourdissements, des vomissements et même des œdèmes cérébraux. La SSN recommande d'attendre d'avoir soif pour boire. Font exception à cette règle, les personnes âgées, les enfants et les personnes atteintes de maladies chroniques car elles n'ont plus de sensation de soif. Ces catégories de personnes doivent boire à intervalles réguliers.

22.03.2017

retour