Informations psychothérapeutes, assurance-maladie SWICA

Informations pour les psychothérapeutes

SWICA met l'accent non pas sur la maladie, mais sur la santé de sa clientèle, qu'elle soutient dans diverses offres thérapeutiques, dont la psychothérapie. Elle accorde une grande importance à un partenariat et à un dialogue actif avec les différents prestataires de la psychothérapie. Avec eux, SWICA accompagne et suit les patient(e)s sur la voie de la guérison.

En lien avec l'amendement de la loi, SWICA s'engage en faveur d'un transfert aisé des prestations de psychothérapie de l'assurance complémentaire à l'assurance de base, et soutient les psychothérapeutes à cet égard. Vous trouverez donc ici des informations détaillées à ce sujet.
Avec les assurances complémentaires COMPLETA TOP et OPTIMA, SWICA participe aux traitements de psychothérapie dispensés par les psychothérapeutes indépendant(e)s.
Si les conditions de la prise en charge sont remplies, SWICA rembourse 90% des frais avec l'assurance complémentaire COMPLETA TOP, pour un montant maximal de CHF 50.– par séance. Avec l'assurance complémentaire OPTIMA, SWICA couvre 90% des frais, avec maximum CHF 25.– par séance.
Non. Les prestations de psychothérapie pourront être remboursées par l'AOS à partir du 1er juillet 2022. D'ici là, les traitements de psychothérapie des psychothérapeutes indépendant(e)s sont remboursées sur l'assurance complémentaire.
  • Le/la psychothérapeute doit être reconnu(e) par SWICA.
  • Une prescription médicale doit être présente.
  • Le traitement doit répondre aux critères EAE (efficacité, adéquation et caractère économique).
Le/la psychothérapeute doit figurer sur la liste santésuisse. L'enregistrement, et donc la reconnaissance par SWICA sont personnels et non transférables. Les prestations ne peuvent être déléguées et doivent être réalisées par la personne reconnue et enregistrée.
SWICA demande généralement le rapport d'évolution au médecin prescripteur. Elle rembourse ce rapport demandé auprès du médecin selon le TARMED.

Si le rapport est demandé directement par SWICA au/à la psychothérapeute, il est également remboursé.

Aucun rapport demandé par le médecin prescripteur au/à la thérapeute n'est remboursé.

Pour toute question

Vous avez une question et vous n'avez pas trouvé la réponse dans nos FAQ? Nos collaboratrices et collaborateurs se tiennent à votre disposition.

Formulaire de contact

Les frais de prestations de psychothérapie sont pris en charge par l'assurance de base après déduction de la franchise et de la quote-part.
À partir du 1er juillet 2022, les prestations de psychothérapie seront remboursées en priorité par l'AOS.
Les négociations tarifaires pour SWICA sont assurées par tarifsuisse. Veuillez contacter directement tarifsuisse pour toute demande de précisions.
Les frais pour les prestations réalisées dans le cadre de la psychothérapie déléguée peuvent être facturés pendant six mois au maximum après l'entrée en vigueur de l'amendement, c'est-à-dire jusqu'au 31 décembre 2022. Ensuite, le modèle de la délégation ne sera plus autorisé.
Nous partons du principe que les frais pour les prestations de psychothérapie prises en charge par l'AOS peuvent être directement facturés à SWICA (tiers payant). Les détails à ce sujet sont encore en cours de clarification.
  • Pour l'AOS, le/la thérapeute doit posséder un numéro RCC valide.
  • Une prescription médicale doit être présente.
  • Le traitement doit répondre aux critères EAE (efficacité, adéquation et caractère économique).
SASIS donnera les numéros RCC pour les psychothérapeutes à partir du 1er avril 2022. Des informations détaillées à ce sujet sont disponibles sur www.sasis.ch.
  • Autorisation cantonale d'exercice professionnel de la psychothérapie au sens de l'art. 24 LPsy.
  • Possession d'un titre de formation fédérale ou étrangère reconnue en psychothérapie ou trois années d'expérience clinique, dont au minimum 12 mois en établissement psychothérapeutique/psychiatrique.
Oui, conformément à l'art. 11b OPAS, une ordonnance médicale est nécessaire pour que les prestations puissent être couvertes par l'assurance de base.
Pour chaque ordonnance médicale, 15 traitements peuvent être remboursés. Après
30 séances de thérapie, le médecin prescripteur doit remettre un rapport d'évolution à l'assurance maladie pour examen.
En situation de crise, SWICA prend en charge au maximum dix séances de diagnostic et de thérapie sur la base d'une ordonnance médicale. On qualifie de situation de crise les cas où les patient(e)s souffrent d'une maladie grave en cas de nouveau diagnostic ou de menace vitale.
La demande pour une thérapie de longue durée doit être remise par le médecin prescripteur via le rapport d'évolution. Le/la psychothérapeute remet son rapport au médecin prescripteur avant l'échéance de l'ordonnance ou de la garantie de prise en charge.

Pour toute question

Vous avez une question et vous n'avez pas trouvé la réponse dans nos FAQ? Nos collaboratrices et collaborateurs se tiennent à votre disposition.

Formulaire de contact

Formulaire de contact

* Saisie obligatoire