L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unis pour l’enfance UNICEF recommandent de pratiquer l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois de la vie d’un nourrisson, car certaines substances présentes dans le lait maternel renforcent le système immunitaire des nouveau-nés.

Pourquoi le lait maternel est-il si sain?

Le lait maternel est irremplaçable. Non seulement il sert à nourrir bébé mais il regorge aussi de vitamines, de sels minéraux, d’anticorps et de bactéries utiles. Pour grandir en bonne santé et se protéger de certaines maladies, les bébés ont besoin de lait maternel naturellement riche en cellules immunitaires. Dès les toutes premières gouttes recueillies juste après la naissance, le lait maternel contient en effet une myriade d’anticorps.

Une bonne protection

Les enfants allaités sont moins sujets aux maladies de l’appareil digestif, aux infections des voies respiratoires et aux allergies. Un bébé dont le père ou la mère souffre d’allergie, de névrodermite ou d’asthme aura plus de chances d’être également affecté. C’est pour cette raison que l’allaitement joue un rôle primordial, car dès sa naissance, le nourrisson reçoit dans le lait maternel qu’il boit des anticorps et des cellules immunitaires qui peuvent le protéger.

Autres avantages de l’allaitement

Non seulement les enfants allaités souffrent moins d’allergies, mais ils présentent également un risque moindre de surpoids, d’otites et de cancers. On dénombre aussi moins de cas de morts subites chez les nourrissons allaités. Ajoutons que le lait maternel répond aux besoins individuels de l’enfant en pleine croissance et contient en permanence l’exacte quantité requise de protéines, de lipides, de cellules immunitaires et de transmetteurs. L’allaitement n’est pas qu’une question d’alimentation, il sert aussi à rapprocher la mère de son enfant et à créer des liens forts et affectueux.

 

11.05.2015

Pour toute question en matière de santé et l'alimentation des bébés, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.