Allaiter un prématuré

Allaiter un prématuré

Comment nourrir au sein un bébé venu au monde trop tôt? L'allaitement se déroule dans des conditions spécifiques qu'il importe de connaître. C'est encore plus vrai chez les bébés prématurés de faible poids de naissance qui ne sont pas assez vigoureux pour téter seuls.
Rappelons avant toute chose que lorsqu'un bébé naît prématurément, la question de son alimentation est abordée immédiatement à l'hôpital. Aucun enfant n'est autorisé à rentrer à la maison tant qu'une solution n'a pas été mise en place avec succès. C'est à cette occasion que l'option de l'allaitement maternel est discutée avec les parents. Vous devez également savoir qu'en tant que maman d'un petit prématuré, vous n'êtes à aucun moment livrée à vous-même. Les équipes de la maternité et de l'hôpital sont là pour vous conseiller et vous accompagner. Elles coordonnent et supervisent les différentes étapes en concertation avec vous.

Nous vous présentons ici les particularités de l'allaitement destiné à un enfant prématuré. Vous aurez ainsi la possibilité de vous informer à l'avance sur le sujet.

Le lait maternel est ce qu'il y a de mieux

Un bébé prématuré devrait lui aussi être nourri si possible au lait maternel. C'est en effet le meilleur aliment qui soit pour un nouveau-né. Il soutient le système immunitaire, favorise la croissance et stimule la maturation cérébrale. Après la naissance – prématurée ou non –, le taux d'hormones de grossesse diminue lentement et la lactation se met en place. La production de lait est stimulée mécaniquement par la succion du bébé durant la tétée. Si votre bébé est trop petit et trop faible pour prendre le sein, vous pouvez stimuler la montée de lait au moyen d'un tire-lait. Le premier lait, appelé colostrum, est très riche en nutriments. Il contribue de façon essentielle à la santé du nouveau-né et devrait donc lorsque c'est possible être privilégié pour l'alimentation d'un prématuré.

Commencer l'expression du lait maternel

Vous devriez commencer à tirer votre lait dans les six à 12 heures qui suivent la naissance. Le site swissmom.ch recommande d'effectuer cette opération huit fois par 24 heures. Au bout de deux semaines, toujours selon cette source, il suffit d'exprimer son lait six fois par jour pour maintenir la lactation. Ne vous découragez pas si vous n'obtenez au départ que de faibles quantités. L'important est de continuer à tirer votre lait régulièrement: l'effet de succion stimule la glande mammaire qui augmente en fin de compte sa production de lait.

Mesures d'hygiène

L'hygiène à observer dans le cas d'un bébé prématuré est essentielle car le lait n'est pas bu directement au sein. Procédez comme suit pour une sécurité maximale:

  • Lavez-vous soigneusement les mains.
  • Désinfectez régulièrement le tire-lait.
  • Nettoyez le sein à l'eau claire.
  • Conservez le lait exprimé dans un contenant adapté et placez-le immédiatement au frais.

Le lait maternel destiné à un prématuré peut être gardé 24 heures au réfrigérateur et quatre heures à température ambiante. Congelez-le pour pouvoir le conserver plus longtemps. Si votre enfant doit séjourner en néonatalogie, nous vous suggérons de tirer votre lait sur place à l'hôpital ou de le transporter dans une glacière pour éviter toute rupture de la chaîne du froid.


16.06.2020
Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.