Sport et allaitement

Après leur grossesse, de nombreuses femmes souhaitent retrouver rapidement leur silhouette d'avant ou reprendre leur sport de prédilection. Dans cet article, vous apprendrez si vous pouvez pratiquer une activité sportive pendant l'allaitement, à quel moment et de quoi vous devez tenir compte.

Les femmes allaitantes doivent avoir une alimentation saine et équilibrée. En ce qui concerne la reprise d'une activité sportive, rien ne s'y oppose, sur le principe. Une activité régulière est même très bénéfique pour la santé, à condition toutefois de ne pas trop solliciter l'organisme.

Dans certains cas rares, la pratique d'un sport intensif ou exigeant peut entraîner des problèmes d'allaitement. C'est notamment le cas dans le domaine anaérobie où l'organisme produit de l'acide lactique en raison de la forte sollicitation physique (p. ex. lors d'un marathon), ce qui peut avoir des répercussions sur le lait maternel. L'acide lactique pénètre par le sang dans le lait maternel normalement sucré et lui donne un goût acide et amer. Le bébé peut alors refuser de boire le lait de sa mère en raison de ce goût modifié.

 

Choisir le bon moment

La reprise d'une activité sportive régulière après l'accouchement dépend de la constitution physique de la mère, de son niveau de forme et de ses habitudes sportives avant et pendant la grossesse. Toute femme qui vient d'accoucher doit dans un premier temps se reposer parce que ses ligaments et ses tissus sont affaiblis et son bassin a perdu en tonicité. Sachez prendre votre temps. Les médecins préconisent souvent d'attendre environ six semaines avant de reprendre l'exercice.

 

Choisir sa discipline sportive

Certaines disciplines, comme la marche, le jogging doux, le patin en ligne ou encore la natation, sont recommandées pour la reprise du sport après un accouchement. Le vélo s'avère également bénéfique, à condition de ne pas trop courber le dos pour ne pas solliciter le bassin. La rééducation périnatale cible les muscles qui en ont besoin et est de fait particulièrement conseillée.

 

Quelques astuces

  • Pratiquez de préférence une activité sportive douce plusieurs fois par semaine plutôt que de vous dépenser à fond une fois par semaine.
  • Veillez à porter un soutien-gorge adapté qui épouse bien la forme des seins, ne serre pas et ne provoque pas de frottements. Faites attention à ne pas irriter les mamelons dans vos mouvements.
  • Pensez à boire en quantité suffisante car il est important d'avoir une hydratation et des apports en minéraux suffisants pendant l'effort.
  • Après le sport, prenez une bonne douche et lavez-vous bien la poitrine pour ôter le goût de sel.




28.05.2019

Pour toute question en matière de santé et l'alimentation des bébés, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.