Comportement à adopter dans les transports publics

Depuis le 11 mai 2020, nous avons retrouvé un peu de normalité dans notre quotidien. En effet, les magasins sont à nouveau ouverts, et les trains, bus et trams ont augmenté leur cadence. Dans ce conseil santé, nous allons détailler le comportement à adopter dans les transports publics.
Les dernières directives de l'Office fédérale de la santé publique (OFSP) ont considérablement amélioré la qualité de notre quotidien. A compter du 11 mai 2020 dernier, non seulement les magasins de vêtements, de jouets et d'appareils électroniques peuvent à nouveau vendre leurs produits, mais les transports publics, notamment les CFF, ont également repris un rythme habituel. La cadence est à nouveau élevée. Un nombre croissant d'employés recommencent donc à prendre les transports en commun.

Plan de protection pour les transports publics

Pour protéger les pendulaires et le personnel des transports publics d'une infection au COVID-19, les CFF, en collaboration avec CarPostal, l'OFSP et l'Office fédéral des transports (OFT), ont publié un plan de protection pour les trajets en transports publics.

Tout d'abord, une distance de deux mètres doit être respectée entre les passagers. Si cela n'est pas possible, le port d'un masque est fortement recommandé. L'OFSP a publié une vidéo explicative sur l'utilisation correcte d'un masque hygiénique, disponible sur son site Internet. En outre, les pendulaires devraient éviter les heures de pointe, dans la mesure du possible. Les billets et les abonnements peuvent être achetés en ligne (sur le site Internet ou sur l'app) ou aux automates, ceci afin d'éviter que de trop grandes queues ne se forment aux guichets. S'il est inévitable de se rendre au guichet, il est recommandé d'effectuer ses achats par carte et de respecter les gestes barrières.

öffentliche Verkehrsmittel

Responsabilité individuelle et solidarité

Quelques «règles» sont également à observer sur le quai de gare ou à l'arrêt de bus ou de tram. Une distance de deux mètres est à respecter entre les passagers. Un corridor peut par exemple être établi quand le véhicule arrive à destination pour que les passagers qui en sortent aient suffisamment de place. Les CFF en appellent à la responsabilité et à la solidarité de chacun. En respectant les règles, chaque individu peut contribuer de façon notable à freiner la propagation du coronavirus.

Renseignements complémentaires

Vous trouverez également des informations liées au coronavirus sur le site Internet de SWICA à l'adresse swica.ch/corona. D'autres informations sur le plan de protection des CFF, de CarPostal, de l'OFSP et de l'OFT sont disponibles sur le site Internet des CFF ou de l'OFSP.


27.05.2020
Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.