Quand le soleil se fait rare: prévenir la carence en vitamine D

La vitamine D fait partie des nutriments essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Elle est principalement fabriquée durant l'exposition au soleil. Apprenez dans cet article comment faire le plein de vitamine D durant les mois sombres de l'année.

Une grande partie de la vitamine D contenue dans notre corps est produite sous l'effet des rayons UVB sur la peau. En hiver, nombreuses sont les personnes à présenter une carence, car elles restent enfermées toute la journée et ne sortent que lorsqu’il fait nuit. Le manque de vitamine D se manifeste d'abord par de la fatigue et des problèmes de concentration, auxquels d'autres troubles comme la faiblesse musculaire ou la dépression peuvent s'ajouter à plus long terme. La vitamine D jouant un rôle clé dans la croissance du squelette, la vigilance avec les enfants est de mise pour détecter les carences suffisamment tôt, voire les éviter.

Pas de cure vitaminique sans avis médical

Une petite quantité de vitamine D nous est fournie par l'alimentation. Les poissons gras comme l'anguille, le hareng et le maquereau en contiennent en abondance. Elle est également présente dans le jaune d'œuf, le lait, le beurre et la viande. Toutefois, l'apport alimentaire n’est pas suffisant pour reconstituer nos réserves. C'est pourquoi nous sommes nombreux à prendre des compléments nutritionnels, comprimés, gouttes ou autres, durant les mois d'hiver, de notre propre initiative. Pourtant, les cures suivies sans avis médical sont à déconseiller car elles comportent un risque de surdosage. C’est le médecin qui met en évidence une éventuelle carence au moyen d'une analyse. Un complément vitaminique est alors prescrit en fonction des besoins. Généralement, il est réservé aux personnes qui ne sortent jamais ou qui souffrent d'un manque aggravé. Par ailleurs, il ressort de diverses études réalisées sur le sujet qu’il n'existe aucun lien prouvé entre la supplémentation en vitamine D et l'augmentation de la densité osseuse ou le recul du nombre de fractures. Un éventuel effet protecteur contre les infections, le cancer ou le diabète n'a pas non plus été attesté.

La prévention commence en été

La vitamine D a l'avantage de pouvoir être stockée dès les beaux jours. Vous devez simplement veiller à protéger votre peau des rayons UVB lors de l'exposition. Les séances de solarium sont globalement à éviter car il n'existe aucun consensus scientifique quant à l'absence d'effets cancérigènes sur la peau. En hiver, on préconise de passer une vingtaine de minutes par jour en plein air.

La solution de prévention idéale serait bien sûr de prendre quelques jours de vacances dans le Sud. Mais comme tout le monde n'a pas forcément le temps ni les moyens de le faire, nous partageons avec vous trois astuces faciles à suivre qui contribueront jour après jour à stimuler votre production de vitamine D:

  • Allez vous promener à l'heure du repas de midi.
  • Profitez des pauses pour prendre l'air si les conditions météo s'y prêtent.
  • Essayez de découvrir au moins quelques centimètres de peau, même par temps froid. La vitamine D n'est synthétisée que sous l'action directe des rayons solaires.

25.01.2017

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.