Sinusite: quand les virus des rhumes se propagent aux sinus

La sinusite est une affection courante en hiver. Si elle se révèle bénigne dans la plupart des cas, il peut arriver que les symptômes s’aggravent. Découvrez à quel moment consulter un médecin et comment se prémunir contre ce type d’infection dans notre nouveau conseil santé.
Nez encombré par des sécrétions, impression d’être assommé, sensation de pression au visage qui oblige à garder le lit: ces symptômes sont évocateurs d’une sinusite. La sinusite est une inflammation d’un ou de plusieurs sinus, qui sont des cavités osseuses voisines du nez. On distingue les sinus maxillaires, frontaux, sphénoïdaux ou encore ethmoïdes.

Quand consulter son médecin?

Une sinusite guérit le plus souvent en deux semaines dès lors qu’elle est bien soignée. Les gouttes et sprays pour le nez, le rinçage des fosses nasales ainsi que les médicaments qui fluidifient le mucus sont utiles pour lutter contre l’infection, tandis que les antidouleurs et anti-inflammatoires (paracétamol et ibuprofène) soulagent les maux de tête. La sinusite évolue habituellement sans complications. En revanche, l’apparition des symptômes suivants nécessite que vous vous rendiez chez le médecin:

  • Saignements de nez importants ou récurrents
  • Fortes douleurs à la tête, aux dents ou aux yeux en position penchée vers l’avant
  • Troubles de la vision
  • Gonflements autour des yeux ou entre les yeux (y compris au niveau des orbites et du front)
  • Perte de sensibilité au niveau du visage
  • Fièvre supérieure à 38,5 °C
  • Brusque détérioration succédant à une période d’amélioration de l’état de santé

Lorsque la sinusite dure plus de douze semaines, on dit qu’elle se chronicise. Il est alors indispensable de prendre un avis médical pour clarifier la cause de la maladie.

Renforcer les défenses immunitaires et barrer le passage aux infections

Vous pouvez éviter les infections de manière simple en vous tenant à distance des personnes enrhumées et en vous lavant souvent et soigneusement les mains (voir à ce sujet notre conseil santé). «Si, en hiver, on séjourne dans des lieux publics très fréquentés, il est préférable de se sécher les mains avec des essuie-mains à usage unique», indique Silke Schmitt Oggier, responsable médicale de santé24. Sachant qu’il n’existe pas de gestes spécifiques pour éviter les sinusites, on recommande d’adopter les mesures de précaution courantes contre les infections des voies respiratoires. Parmi celles-ci, une alimentation variée et équilibrée, un sommeil réparateur, une activité physique et une hydratation suffisantes ainsi que l’arrêt du tabagisme et de la consommation excessive d’alcool.

Prévention

Pour vous aider à vous préserver le mieux possible des maladies et des infections, SWICA soutient, dans le cadre des assurances complémentaires COMPLETA PRAEVENTA et OPTIMA, un grand nombre d’activités préventives dispensées par des partenaires ou des prestataires reconnus par SWICA. La prévention comprend les mesures qui évitent ou diminuent certains troubles et maladies et leurs répercussions négatives.

Vidéo en allemand:

11.12.2019
Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.