Quelques règles d'hygiène pour prévenir les orgelets

Il a l'apparence d'un bouton, est douloureux mais il ne faut pas le percer. Dans le conseil santé du jour, vous trouverez d'autres informations sur les orgelets et apprendrez comment prévenir leur apparition.
La règle qu'il convient d'observer en premier lieu pour soigner un orgelet: ne surtout pas le toucher! Sinon, il y a risque d'infection et de contamination de l'autre paupière.

Causes

L'orgelet est une inflammation des glandes de la paupière provoquée par des bactéries (staphylocoques). Il touche avec prédilection les personnes souffrant de diabète sucré ou présentant un système immunitaire affaibli. L'inflammation est souvent la conséquence d'une hygiène déficiente ou de soins mal appropriés à l'œil. Ce problème se manifeste fréquemment chez les enfants qui jouent à l'extérieur et qui se frottent les yeux avec les mains sales.

Symptômes

La zone affectée commence d'abord par rougir puis elle gonfle. Sous la pression de la tuméfaction, des douleurs apparaissent. Qu'il soit interne ou externe, il est plus ou moins possible d'identifier un orgelet. Après l'apparition de la boursouflure, du pus se forme qui confère à l'orgelet une forme reconnaissable.

Dans la plupart des cas bénin, un orgelet se résorbe de lui-même en quelques jours, à condition toutefois de ne pas le toucher. En cas de complications, par exemple si l'infection se propage à l'ensemble de la paupière, il est préférable de consulter un médecin.

Prévention

  • Evitez le plus possible de toucher vos yeux avec les doigts.
  • Lavez-vous les mains avant tout contact avec les yeux.
  • Utilisez des linges propres.
  • Conservez vos lentilles de contact de manière appropriée.

28.03.2018

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.