Bien réagir en cas d'orage

Comme il est difficile de prévoir précisément où et quand un orage va se déclencher, il est fréquent d'être surpris par ce phénomène météorologique. Conseil santé vous dit ce qu'il faut faire dans ce cas.

A l'approche d'un orage, il convient de s'abriter dans un bâtiment ou dans une voiture. Pour se protéger de la foudre, il faut observer les règles suivantes:

  • Quitter les crêtes, les arêtes et autres sommets exposés aux risques de foudroiement..
  • Ne pas se réfugier sous un arbre ou un groupe d'arbres; s'éloigner des pylônes et des tours..
  • Eviter de se retrouver près d'objets métalliques ou de points d'eau..
  • Sortir immédiatement de l'eau si l'on est en train de se baigner lorsque l'orage arrive.
  • Rester éloigné des lits de ruisseaux et des zones à forte pente..
  • S'il n'y a pas d'abri en vue et que l'orage gronde juste au-dessus de soi, se recroqueviller au sol, jambes repliées sous soi, de manière à ce que les parties du corps touchant le sol soient les plus réduites possible.
  • En groupe, il est recommandé de s'écarter d'au moins trois mètres les uns des autres.

Pour se déplacer en toute sécurité, mieux vaut se tenir informé des conditions météorologiques locales avant toute sortie.

 

Les bons gestes après un orage

Dispenser les premiers secours ou alerter les services de secours si quelqu'un est blessé. Faire attention aux câbles tombés à terre, ne les toucher sous aucun prétexte. Il faut également se méfier des cours d'eau qui peuvent se transformer en véritables torrents après de fortes pluies.

 

Bon à savoir

  • L'application de MétéoSuisse diffuse des alertes de risques naturels via des messages "push".
  • Le nombre de secondes s'écoulant entre l'éclair et le tonnerre divisé par trois permet d'estimer la distance d'un orage en kilomètres.

 

13.06.2018

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.