Chaleur estivale: attention aux effets des médicaments

Quand le mercure monte, une précaution utile consiste à vérifier les conditions dans lesquelles vous stockez vos médicaments. Prudence également si vous prenez certains traitements: la chaleur modifie la manière dont ils agissent sur l’organisme.
La plupart des notices d'emballages préconisent une conservation «au frais, au sec et à l'abri du soleil». Concrètement, une grande partie des médicaments peuvent être entreposés à une température comprise entre 15 et 25 °C (pour en savoir plus, lisez notre conseil santé «Stocker correctement les médicaments»). En été surtout, il importe donc de les protéger des températures extrêmes et des rayons directs du soleil, y compris lorsque vous les transportez dans votre pharmacie de voyage ou votre sac à main.

Perte d'efficacité

L’action de la chaleur sur les médicaments peut provoquer toutes sortes d’altérations. Les principes actifs peuvent se répartir de manière hétérogène, se dégrader ou entrer en réaction les uns avec les autres. Les composants des produits peuvent également se dissocier. Si ce genre de modification se voit immédiatement avec les crèmes et les suppositoires, ce n’est pas le cas de toutes les formes de produits. Les sirops et solutions sont particulièrement sensibles, de même que les bombes aérosols, qui peuvent se fendre ou même exploser sous l’effet d’une température excessive. «En cas de doute, mieux vaut demander conseil à un médecin ou à un pharmacien, assure Daniel Kreyenbühl, responsable du service de consultation sur les médicaments de santé24. Ils sauront vous renseigner sur le mode de conservation adéquat.»

Effets indésirables induits par la chaleur

En plus d'altérer les caractéristiques des médicaments, la chaleur modifie la manière dont le corps réagit: certains produits peuvent avoir des effets indésirables parce que la substance active est concentrée à l'excès dans l'organisme.D'autres problèmes peuvent survenir:

  • Certains antibiotiques, psychotropes et médicaments pour le cœur ainsi que le millepertuis peuvent accroître la sensibilité de la peau à la lumière et entraîner des coups de soleil. Le diclofénac, l'ibuprofène et d'autres anti-inflammatoires peuvent eux aussi déclencher de fortes réactions cutanées.
  • Les médicaments à base d'extraits thyroïdiens, certains antidépresseurs, antihistaminiques et anticholinergiques interfèrent avec la régulation de la température corporelle et peuvent favoriser une hyperthermie.
  • Les personnes qui prennent des diurétiques sont exposées à un risque accru de déshydratation en période de forte chaleur.
  • Les personnes qui suivent un traitement de fond antihypertenseur pourraient constater une chute soudaine de leur tension artérielle suite à l'élévation de la température extérieure. Il est recommandé à ces personnes de prendre plus souvent leur tension et de se renseigner le cas échéant auprès de leur médecin sur un éventuel ajustement de la posologie.

Pour toute question concernant la conservation ou le dosage des médicaments, vous pouvez bénéficier du service de consultation sur les médicaments proposé par santé24. Il suffit de prendre rendez-vous au +41 44 404 86 86.


31.07.2019
Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.