L'eau source de danger

Egalement appelée maladie des légionnaires, la légionellose est une maladie des voies respiratoires. Les agents pathogènes sont présents dans l'eau. Ils sont absorbés par inspiration de fines gouttes d'eau contaminées. Notre conseil santé du jour vous apprendra comment vous protéger des bactéries légionelles.

Les légionelles sont des germes qui peuvent se développer dans les plans d'eau naturels comme les lacs et les étangs, dans les rivières mais aussi dans les piscines ou les conduites d'eau potable. Les bactéries sont mortelles lorsqu'elles atteignent une certaine concentration. La température favorisant le développement des légionnelles dans l'eau chaude se situe entre 25°C et 45°C. A ces températures, les germes prolifèrent de manière optimale.

Détecter les premiers signes de maladie

Les signes avant-coureur de la maladie sont la fièvre, la toux, des douleurs musculaires et des maux de tête ainsi qu'une perte d'appétit. Ces symptômes apparaissent deux à dix jours après la contamination. Une fois déclarée, la maladie se manifeste par une pneumonie bénigne, grave, voire mortelle dans les cas les plus sérieux. Le traitement de la maladie se fait par la prise d'antibiotiques.

Transmission

Les bactéries de légionelle sont absorbées par de fines gouttes d'eau contaminées. La transmission peut se produire rapidement dans les gestes simples du quotidien, en prenant une douche, en se lavant les dents ou bien en faisant la vaisselle. Sont particulièrement exposés les fumeurs, les personnes souffrant d'une pathologie pulmonaire préexistante telle l'asthme ou une BPCO, les sujets présentant un système immunitaire affaibli (éventuellement suite à la prise de médicaments ou à une thérapie). D'après l'OFSP, la transmission d'homme à homme est certes possible mais ne se produit que très rarement. En 2017, l'OFSP a enregistré quelque 490 cas de légionnelles. En 2018, 294 cas étaient déjà recensés mi-juillet.

Quelles mesures de prévention prendre?

Les établissements publics tels les piscines et les hôpitaux appliquent déjà des règlements de traitement des eaux pour prévenir l'apparition de bactéries. Actuellement, aucune directive contraignante n'existe en revanche pour les ménages. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande de veiller à ce que l'eau chaude soit à une température constante de 60°C en sortant du chauffe-eau et de 55°C dans les canalisations. La température de l'eau froide ne devrait par ailleurs pas dépasser les 25°C, car les bactéries de légionelle sont certes viables en dessous de 25°C mais elles ne peuvent proliférer. Si les canalisations ne sont pas utilisées sur une période prolongée, il est préconisé de rincer soigneusement les conduites avant une nouvelle utilisation.

 

19.09.2018

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.