Le cérumen, ami de l’oreille

Pour le grand public, la présence de cérumen est généralement associée à un manque d'hygiène. Quotidiennement, nous nous appliquons à curer nos oreilles à l'aide de cotons-tiges ou d'autres objets. Un geste qui n'est pourtant pas nécessaire.
Le cérumen est souvent considéré comme une sécrétion peu hygiénique dont il faut se débarrasser. Or il n'en est rien. Au contraire, cette matière cireuse a un rôle bien précis: elle protège le conduit auditif des salissures et fait partie du système de nettoyage naturel de notre appareil auditif. Produit par les glandes sébacées et sudoripares localisées entre le pavillon et le tympan, le cérumen prévient le dessèchement de la peau et empêche les microbes et les insectes de pénétrer dans le conduit auditif. Ce qu'il faut retenir, c'est que l’intérieur de l’oreille ne nécessite pas de soins particuliers: il se nettoie tout seul. Quand nous mastiquons ou que nous parlons, les mouvements des muscles font progresser le cérumen dans le conduit en direction du pavillon.

Haro sur les cotons-tiges

Toutefois, nous sommes nombreux à éprouver le besoin de nous nettoyer l’intérieur des oreilles. Et nous persistons, pour ce faire, à utiliser des cotons-tiges, alors que ceux-ci sont proscrits par les médecins. Ces outils sont en effet tout à fait inadaptés: ils ne font que repousser le cérumen au fond du conduit, ce qui favorise la formation de bouchons. De façon générale, mieux vaut ne pas introduire d'objets fins dans l’oreille: ils pourraient perforer le tympan ou causer un déboîtement des osselets. Plaquer la pomme de douche sur le pavillon n'est pas non plus recommandé, car la présence d'eau dans le conduit auditif peut déclencher une inflammation.

La bonne méthode

Si vous souhaitez malgré tout toiletter vos oreilles, munissez-vous d'un carré d'éponge ou d'un disque de coton humide et essuyez le pavillon jusqu'à l'entrée du conduit auditif. Important: lavez-vous régulièrement la zone située derrière les oreilles et séchez-la soigneusement.

Sensation d'oreille bouchée?

Avec l'âge, le cérumen perd de sa fluidité et s'écoule moins facilement, au point de former parfois un bouchon. Ce phénomène, qui touche principalement les personnes vieillissantes, entraîne une baisse de la capacité auditive du côté concerné. Il peut être à l'origine d'une sensation de sons étouffés, de pression dans l'oreille, ou déclencher des douleurs. Si vous présentez ces symptômes, n'essayez pas de résoudre le problème par vous-même: vous risqueriez d'endommager le conduit auditif ou le tympan. Faites plutôt confiance à un médecin. Il extraira l’indésirable avec une injection d'eau chaude ou au moyen d'une aspiration douce.


04.09.2019
Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.