Revenir sain et sauf d'une randonnée

Les excursions en montagne comptent au nombre des loisirs de plein air les plus appréciés des Suisses Mais il n'est pas donné à tout le monde de rentrer systématiquement sain et sauf d'une randonnée. En particulier, au moment d'entamer la descente, il convient d'être particulièrement prudent, car celle-ci exige une coordination des mouvements et un effort musculaire plus intenses qu’à la montée. Comment puis-je cheminer avec la sûreté voulue?

Plus une excursion est longue et plus la fatigue se fait sentir, avec pour conséquence de diminuer le pouvoir de concentration et d'augmenter le risque de commettre des erreurs. Lors d'une course de montagne, à la différence d'une promenade en forêt, le fait de trébucher, de glisser ou de perdre l'équilibre peut avoir des répercussions très sérieuses, dont celle d'entraîner une chute fatale.

 

Prévoir suffisamment de temps

Pour pouvoir jouir pleinement d'une excursion du début à la fin, il convient de prévoir suffisamment de temps pour la descente. Marcher d'un pas plus rapide que la normale sous la pression du temps est un écueil à éviter. Au contraire, vous devriez ralentir le rythme et multiplier les pauses. Ce faisant, vous vous assurez de garder les forces et la concentration nécessaires pour poser vos pieds de manière consciente et contrôlée.

 

La bonne position

Sur les pentes raides en particulier, le poids ne doit pas être mis à l'arrière du corps. Inclinez légèrement le torse vers l’avant et fléchissez légèrement les genoux. Soulevez suffisamment les pieds à chaque pas afin de ne pas trébucher malencontreusement. Et pour soulager vos articulations, freinez sciemment vos mouvements ou utilisez des bâtons de trekking.

 

Planification de l'itinéraire

Si possible, empruntez un moyen de transport public qui rejoint la vallée ou privilégiez pour le retour une variante plus simple que celle choisie à l'aller. Faites attention aux névés. Même s'ils sont susceptibles de se révéler aisément praticables à la montée, ces champs de neige résiduels peuvent se muer en patinoire à l'heure de la descente. Et si l'on souffre quelque peu du vertige, mieux vaut se retourner à intervalles réguliers durant la montée. Ce faisant, on s'évitera tout problème de peur du vide lors de la descente.

 

Prêt pour la rando?

SWICA soutient la campagne «La montagne en sécurité». Dans le cadre de celle-ci, des conseils précieux sont dispensés aux marcheurs pour que la randonnée reste une expérience exaltante et saine.

25.07.2018

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.