Evitez les refroidissements

Selon l’Office fédéral de la statistique, les personnes exerçant une activité professionnelle tombent malade trois fois par an en moyenne. La consultation d’un médecin n’est cependant pas toujours nécessaire: une bonne prévention et des astuces de grand-mère suffisent en général pour soigner un refroidissement.

Prévenir les refroidissements

  • Se laver les mains: lavez-vous régulièrement les mains pour réduire le risque de transmission des virus et bactéries.
  • Sommeil: dormez entre sept à huit heures par nuit. Un bon sommeil est important pour la récupération, les défenses immunitaires sont renforcées durant la phase de sommeil profond.
  • Stress: évitez tout stress. Les situations de stress durables affaiblissent le système immunitaire et rendent l’organisme plus vulnérable à la grippe.
  • Mouvement: intégrez l’exercice physique dans votre quotidien, en empruntant par exemple les escaliers au lieu de l’ascenseur. Faire de l’exercice au grand air renforce en outre le système immunitaire et assure l’apport en vitamine D, qui joue un rôle essentiel pour de nombreuses fonctions vitales.

Remèdes naturels contre les refroidissements

  • Boire suffisamment: les thés chauds, non sucrés, sont idéaux pendant la saison froide. En plus de réchauffer l’organisme, ils remplacent les pertes en liquide. Les arômes tels que le gingembre, le sureau ou tilleul favorisent la transpiration et aident à éliminer plus rapidement les agents pathogènes. L’infusion de sauge ou le lait chaud avec du miel fluidifient les sécrétions et soulagent la toux.
  • Manger équilibré: pendant un refroidissement, veillez à un apport riche en vitamines et minéraux. La vitamine C est notamment présente dans les kiwis, les oranges et grapefruits. La bêta-carotène se trouve dans les carottes et la vitamine E dans les noix. Les œufs, le fromage, la viande et le poisson renferment des oligoéléments tels que le sélénium et zinc. Le bouillon de poule a un effet antibactérien et antiinflammatoire et assure un apport suffisant en liquide et sel.
  • Douche nasale: une douche nasale est une bonne alternative aux sprays nasaux. L’eau salée tiède désinfecte le nez, fluidifie le mucus et améliore la respiration.
  • Bain: un bain anti-refroidissement aux huiles éthériques (p. ex. eucalyptus, menthe) détend le corps et libère les voies respiratoires. En cas de fièvre, il convient cependant de renoncer à prendre des bains pour ne pas exiger des efforts supplémentaires du corps et ralentir la guérison.

La règle de base est la suivante: si le refroidissement se prolonge au-delà d’une semaine, un médecin devrait être consulté par mesure de précaution.


26.11.2014

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.