Diète numérique: débranchez tout!

Vous rappelez-vous la dernière fois que vous avez éteint votre téléphone toute une journée? Pas une demi-heure ne se passe sans que nous ne lisions e-mails, messages WhatsApp, commentaires Facebook ou que nous ne surfions sur Internet. A la longue, cette hyperconnection peut devenir un problème. Suivez nos conseils pour vous désaccoutumer.

Notre dernier regard avant de nous endormir et notre premier coup d’œil au réveil vont bien souvent à notre téléphone portable. Le moindre trajet en train est devenu inconcevable sans lui. A table, nous le dégainons à plusieurs reprises, par crainte de manquer une information de premier plan. Toujours et partout à portée de main, il nous rend joignables sans interruption.

Face à cette dépendance grandissante, une tendance se propose de nous faire lâcher prise. Importée des Etats-Unis, la détox numérique encourage les gens à se couper d'Internet pendant un certain temps et ainsi à se purifier du «poison» technologique.

 

En mode hors ligne le week-end et pendant les vacances

Le week-end et les vacances sont des moments tout indiqués pour réapprendre la vie déconnectée. Afin d'éviter tout malentendu, informez vos proches à l'avance de votre projet d'abstinence numérique. Activez le gestionnaire d'absence sur votre compte e-mail, modifiez votre statut sur les réseaux sociaux ou laissez un message sur votre boîte vocale. Et pour celles et ceux qui veulent se soustraire à la tentation d'allumer leur téléphone pendant les vacances, des voyagistes proposent désormais des séjours de «digital detox».

 

Revoir ses habitudes

Si vous souhaitez retrouver une fréquence normale de consultation de votre téléphone, vous ne devez pas pour autant vous imposer un sevrage radical. A l'instar d'un régime alimentaire draconien, celui-ci pourrait déboucher sur un effet yoyo. Il est plus important de modifier vos habitudes quotidiennes:

  • Activez le mode avion de votre téléphone une heure et demie avant d'aller vous coucher. Vous aurez ainsi accès aux outils tels que l'horloge et la lampe de poche mais ne serez pas dérangé par des alertes ou des appels.
  • Profitez de votre temps libre pour aller au théâtre, au cinéma ou assister à une conférence. L'usage du téléphone n'a pas sa place durant ces manifestations.
  • Faites du sport et laissez votre smartphone au vestiaire.
  • Consultez vos e-mails comme vous le feriez pour votre courrier postal (vous ne vérifiez pas le contenu de votre boîte aux lettres toutes les deux minutes).
  • Enfin, vous pouvez faire du problème une partie de la solution: installez une application qui vous aidera à maîtriser l'utilisation de votre téléphone.

 

22.11.2017

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.