Comment traiter les carences en fer

Bien souvent, une carence en fer se manifeste en premier lieu par des signes de fatigue et des performances en baisse. L’article suivant vous apprendra comment pallier une carence en fer et comment augmenter vos apports en fer.
Le fer est indispensable à notre organisme. Sans cet oligoélément, notre corps ne fonctionne pas. Agent colorant rouge du sang, il sert notamment à alimenter toutes nos cellules en quantité suffisante d’oxygène. Le fer joue par ailleurs un rôle essentiel sur nos cellules musculaires et notre métabolisme. L’OMS estime qu’entre deux à quatre milliards d’individus présentent une carence en fer dans le monde et que ces carences jouent un rôle déterminant dans l’apparition de certaines maladies. Les groupes à risque sont les femmes, les enfants et les personnes âgées. Les sportifs de haut niveau sont également souvent concernés par ce type de carence en raison de leurs besoins énergétiques importants. Si une carence en fer n’est pas traitée et si les apports en fer ne sont pas augmentés, une anémie ferriprive est susceptible de se produire.

Symptômes

Les carences en fer se manifestent sous de multiples formes. Ces mêmes troubles peuvent toutefois se produire avec d’autres maladies, c’est pourquoi il est important d’identifier la présence ou non d’une carence en fer. La fatigue est le symptôme le plus fréquent et le plus visible. Outre cette manifestation, des performances en baisse, des maux de tête, un manque d’entrain et des étourdissements peuvent également apparaître alors que d’autres patients peuvent présenter des difficultés de concentration. Cette liste des troubles possibles n’est pas exhaustive.

Traitement

Pour identifier une carence en fer, il suffit d’effectuer une analyse de sang. En cas de diagnostic positif, une préparation en fer sous forme de comprimés, de gouttes ou de sirop est administrée dans la plupart des cas. Les réserves en fer nécessaires à l’organisme mettent entre trois à six semaines à se reconstituer. Toute prescription doit se faire sous contrôle médical, car l’automédication peut conduire à un surdosage en fer susceptible d’endommager les fonctions du cœur, du foie et des autres organes.

Rôle de l’alimentation

Grâce à un régime alimentaire équilibré et aux quelques conseils suivants, il est possible de prévenir les carences en fer:

  • Mangez des aliments riches en fer comme de la viande, des produits à base de blé complet et des légumes secs.
  • Prenez de la vitamine C. Elle améliore en effet l’absorption du fer dans l’organisme.
  • Pendant les repas, évitez les boissons contenant de la caféine comme le thé noir et le café, car cette substance entrave l’absorption du fer issu des aliments végétaux.
  • Ne consommez pas de produits laitiers pendant un repas riche en fer. Ils empêchent l’absorption du fer issu de produits animaux.

 

10.01.2018

Pour toute question en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au +41 44 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.