Recommandations en matière d'automédication

Les pharmaciens et les médecins de santé24 vous donnent quelques conseils pour soulager les symptômes liés habituellement à une infection au Covid-19, un refroidissement ou une grippe.

Ce que vous pouvez faire de manière générale:

  • Pensez à aérer régulièrement les pièces, de préférence plusieurs fois en grand et brièvement.
  • Augmentez l'humidité dans les pièces.
  • Ménagez votre organisme et dormez suffisamment.
  • Evitez de boire de l'alcool et de consommer de la nicotine.
  • Buvez beaucoup, par exemple de l'eau, des tisanes, du thé au gingembre ou bien des jus de fruits dilués.
  • Sucez des pastilles contre la toux et le refroidissement et faites de gargarismes avec de l'eau salée.


Comment soigner les différents symptômes

D'un point de vue médical, il est plus conseillé de combattre les symptômes individuellement plutôt que de prendre des préparations médicamenteuses combinées. En effet, les substances qui agissent vraiment sont la plupart du temps en trop faible quantité dans ces préparations. C'est pourquoi, santé24 fait les recommandations suivantes:

  • Si la toux ne disparaît pas ou si elle commence à former un mucus épais, vous devez utiliser un «expectorant». Ceux contenant par exemple de l'acétylcystéine sont efficaces. Des produits à base de plantes – lierre, plantain ou mauve – feront également leur effet. Les «expectorants» fluidifient le mucus pour faciliter son expectoration.
  • Anti­tussifs: ils calment l'envie de tousser, ce qui peut être très appréciable avant de se coucher en cas de toux sèche. Dans la journée, vous pouvez soulager votre envie de tousser par des pastilles à la sauge par exemple. Associer expectorants et anti-tussifs n'apporte rien en principe.
  • Pastilles à sucer ou sprays: ils peuvent atténuer les troubles de la déglutition par leur effet anesthésiant local. Les pastilles à base de plantes comme la sauge, le thym, la mousse d'Islande ou les sels d'Ems peuvent également apporter un soulagement.
  • Inhalations au moyen de vapeurs d'eau chaude (max. 45°!): elles fluidifient et éliminent les sécrétions, et permettent en outre de décongestionner la muqueuse nasale. Aux vapeurs d'eau chaude, il est possible d'ajouter des plantes comme de la camomille, du thym ou bien des huiles essentielles comme des essences d'eucalyptus ou de menthe. Les adultes doivent faire des inhalations deux à cinq fois par jour à raison de cinq à dix minutes. Attention: les nouveau-nés et les enfants de moins de deux ans ne doivent en aucun cas faire des inhalations d'eau chaude et avoir usage des huiles essentielles.
  • Sprays nasaux ou gouttes contenant de la xylométazoline ou de l'oxymétazoline: ils peuvent décongestionner les muqueuses et atténuer la sensation de nez «bouché». Ils ne doivent cependant pas être utilisés plus de deux à trois fois par jour et ce, pendant une durée maximum de cinq à sept jours. Privilégiez les produits sans conservateur.
  • Solutions isotoniques à l'eau de mer ou l'eau salée: elles sont disponibles sous forme de sprays ou de rinçages nasaux pour nettoyer et humidifier les muqueuses nasales.

Une température corporelle élevée est en principe le signe d'une réaction de défense du corps. Cette température ne doit pas forcément être baissée. Si vous ne trouvez plus le sommeil, il peut être alors utile de prendre des médicaments pour diminuer la fièvre et passer une bonne nuit.
Attention: il arrive que la prise de médicaments pour faire baisser la fièvre provoque une forte transpiration. Veillez à porter des vêtements anti-transpiration et à éviter les courants d'air.

  • Les médicaments contenant du paracétamol sont les plus recommandés pour diminuer une température élevée ou une fièvre (de 0,5 à 1°C au plus), atténuer les douleurs et la sensation de pression dans la tête ainsi que les douleurs articulaires.
  • Les tisanes contre les refroidissements à base de fleurs de tilleul ou de sureau favorisent la transpiration et abaissent la température corporelle.
  • Si vous avez une température élevée ou de la fièvre, dormez la nuit avec un pyjama léger et anti-transpiration et une couverture fine. La température ambiante ne doit pas être trop élevée et l'air trop sec (voir mesures générales).
  • Les maux de tête peuvent être soulagés par des gouttes à base d'essence de menthe mises sur le front et les tempes.

A quel moment est-il conseillé de téléphoner à un médecin?

  • Si vous vous sentez très malade/épuisé(e) ou avez une fièvre supérieure à 38,3°C pendant plus de deux jours ou bien si la fièvre ne diminue pas malgré la prise de médicament contre la fièvre en bon dosage (voir notice indiquant la dose journalière maximum).
  • En cas de toux avec expectoration de pus ou de sang.
  • En cas de quintes de toux spasmodiques allant jusqu'au vomissement.
  • En cas de toux sèche nocturne, empêchant de dormir.
  • En cas de fièvre supérieure à 38,3°C ET de toux.
  • En cas de détresse respiratoire, appelez le 144 .
  • Si des douleurs dans les oreilles, la bouche, la gorge, les articulations ou d'autres troubles comme la toux et des difficultés de déglutition se manifestent de manière brutale ou très intense.
  • En cas de troubles de la vue ou de l'élocution. . Très forts maux de tête accompagnés de douleurs dans la nuque ou perte de connaissance
  • Si, après cinq jours, aucune amélioration n'est visible ou si les symptômes reviennent après une première amélioration. Chez les personnes âgées (> 65 ans), dont le système immunitaire est affaibli (p. ex. personnes soignées contre le cancer, transplantées, etc.), souffrant de maladies chroniques de base et/ou prenant régulièrement des médicaments (p. ex. affections pulmonaires, diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension) ou chez les femmes enceintes et allaitantes, il est recommandé de téléphoner au médecin traitant en temps utile.

 

> retour à la page d'information