SWICA: des résultats réjouissants pour l’exercice 2014

SWICA Organisation de santé porte un regard satisfait sur l’exercice écoulé. L’effectif des assurés a augmenté de 1,8%, et la proportion de ceux ayant contracté des assurances complémentaires s’est encore accrue. De même, comparativement à 2013, une hausse significative du résultat technique ainsi que du produit des placements de capitaux a été enregistrée. En revanche, le bénéfice a diminué en raison de facteurs extraordinaires pour se fixer à CHF 2,835 mio. Le volume des primes s’est élevé quant à lui à CHF 3,6 mia.
Les primes encaissées dans les trois segments d’activité (assurance-maladie régie par la LAMal, assurance-maladie régie par la LCA et assurance-accidents) ont augmenté globalement de 3,8%. Parallèlement, les prestations d’assurance nettes se sont inscrites en hausse de 4,1%. S’agissant de ces dernières, le versement de sommes supérieures à la moyenne dans le domaine des indemnités journalières – où SWICA est leader du marché – a entraîné un résultat technique légèrement négatif dans le segment de l’assurance-maladie régie par la LCA. A noter toutefois que le résultat technique global s’est nettement amélioré, enregistrant un bond de CHF 12,0 mio à CHF 65,7 mio. Ce progrès est dû essentiellement à l’allègement de la charge liée à la compensation des risques. Enfin, la couverture des coûts est positive tant au niveau du groupe SWICA (Combined Ratio 99,3%) qu’à celui de l’assurance de base (98,4%).

Influence de facteurs extraordinaires sur le résultat d’entreprise

Malgré l’excellent résultat technique, le bénéfice n’a pas dépassé CHF 2,835 mio, cela en raison de deux facteurs extraordinaires. Le premier est une charge exceptionnelle de CHF 37,2 mio due à un changement intervenu dans la pratique fiscale. Le second procède de la constitution de provisions de CHF 22,4 mio en vue de la mise en œuvre de la correction de primes avec effet rétroactif pour les années allant de 1996 à 2013. Pour la mobilisation des moyens financiers nécessaires à cette opération, l’Office fédéral de la santé publique a laissé aux assureurs jouissant de réserves suffisantes le choix entre répercuter cette charge sur les assurés ou effectuer une ponction dans les réserves. Compte tenu de sa situation financière solide, SWICA a opté pour la deuxième variante.

Proportion plus élevée d’assurés au bénéfice d’assurances complémentaires

Le nombre des assurés LAMal ayant contracté au minimum une assurance complémentaire auprès de SWICA a franchi la barre des 86%. «Cette évolution s’inscrit dans notre stratégie axée sur la qualité. Elle révèle que nos clients sont pleinement conscients de l’avantage unique que garantit SWICA au travers de la prise en compte réciproque de la participation aux coûts dans l’assurance de base et dans les assurances complémentaires», affirme le CEO de SWICA, Reto Dahinden. Dès lors, comparativement à d’autres caisses-maladies, la participation maximale aux coûts exigée des assurés SWICA se révèle être nettement inférieure. C’est là un exemple de différenciation possible sur le marché qui aurait disparu en cas d’acceptation de la caisse unique.

Au total, 751 927 particuliers ont souscrit au minimum une assurance auprès de SWICA. En ajoutant à ce nombre les quelque 530 000 salariés affiliés collectivement à SWICA via des assurances indemnités journalières en cas de maladie et/ou des assurances-accidents contractées par leur employeur, on obtient de facto un effectif total d’assurés de 1 283 091.

Demande toujours aussi forte de modèles d’assurance Managed Care

Le nombre des assurés de base ayant opté pour un modèle d’assurance Managed Care (FAVORIT) a poursuivi sa progression, celui-ci atteigant 82%. Se préoccuper de sa santé et prendre ses responsabilités à cet égard sont des dimensions qui trouvent également un écho dans les assurances complémentaires. C’est ainsi que le programme de bonus BENEVITA et l’assurance hospitalière HOSPITA FLEX, proposant une liberté de choix maximale, sont très prisées. Le service de conseil téléphonique gratuit sante24, accessible à tous les assurés quel que soit leur modèle de police, a reçu environ 395 000 appels. «Nous observons un intérêt croissant pour les prestations sous forme de paquets aussi bien de la part des assurés particuliers que de celle des entreprises clientes», relève Reto Dahinden.

Les entreprises optent pour les offres Full Service

Au sein de notre clientèle entreprises, près de 27 500 sociétés ont conclu une assurance indemnités journalières maladie et/ou une assurance-accidents auprès de SWICA (+0,6%). Pour les nouvelles venues, l’élément décisif du choix en faveur de SWICA s’est souvent révélé être l’offre globale de services incluant la gestion de la santé en entreprise (GSE).
SWICA Organisation de santé compte au nombre des assurances-maladie et accidents les plus importantes de Suisse, avec une clientèle constituée de près de 1,3 million d’assurés et de 27 500 entreprises auprès desquels elle encaisse pour environ CHF 3,6 milliards de primes. Son offre, qui s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, se caractérise par une couverture d’assurance étendue des frais de guérison et de perte de gain en cas de maladie ou d’accident. SWICA se considère comme un partenaire de sa clientèle en matière de santé et mise sur des services d’un niveau de qualité exceptionnel. SWICA a son siège principal à Winterthour et déploie ses activités dans toute la Suisse.

Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux.

Facebook    Instagram     Xing     LinkedIn     Youtube     Twitter

Silvia Schnidrig
Responsable de la communication
d'entreprise et porte-parole de SWICA
Tél. +41 52 244 28 38 
Formulaire de contact