Chat en direct

Nous nous ferons un plaisir de vous fournir un conseil personnalisé.

Du lundi au vendredi: 18.30 – 21.30

Le samedi: 8.00 – 17.30

FR-Leider steht der Chat gerade nicht zur Verfügung Rappel et contact

A votre écoute 24 heures sur 24

Service clientèle 7x24h

Conseil téléphonique sante24

Agence la plus proche

SWICA Direction générale Winterthour

Calculateur de primes

Allaiter pendant une grossesse

Après la naissance, le lait maternel est le plus naturel et le meilleur des aliments pour l'enfant étant donné qu’il est parfaitement adapté à ses besoins. Si une nouvelle grossesse devait se présenter pendant la période d’allaitement, l’enfant plus âgé pourra la plupart du temps continuer d’être allaité en toute tranquillité. Il est cependant nécessaire de tenir compte de certains aspects.

Contre-indication médicale
Dans certains cas il n’est pas recommandé de continuer d’allaiter pendant une nouvelle grossesse. Les raisons suivantes plaident en faveur de l’abstention de l’allaitement:

  • Fortes douleurs dans l’utérus
  • Saignements
  • Faiblesse du col de l’utérus
  • Risque d’un accouchement prématuré
  • Perte de poids persistante de la mère

L’allaitement peut en outre occasionner de légères contractions de l’utérus libérant de l’ocytocine aussi bien pendant la grossesse que la période d’allaitement. Cette hormone qui provoque d’une part l’éjection du lait dans la poitrine, stimule également les contractions du travail d’accouchement. Les contractions utérines ne font en général pas courir de gros risque à l’enfant à naître car seule une faible quantité d’hormone est libérée pendant l’allaitement.

Autres défis
Au cours des derniers mois de la grossesse, il peut être plus difficile de mettre l’enfant allaité au sein. En raison de la taille du ventre, il devient difficile à l’enfant d’atteindre le mamelon. L’allaitement en position latérale s’avère particulièrement efficace dans ces cas, le bébé peut ainsi être directement placé à hauteur de la poitrine.

Il peut arriver aussi que l’enfant plus âgé n’apprécie plus guère d’être allaité à la fin de la grossesse, le corps de la mère se modifiant en vue de la préparation à la naissance. Des mamelons douloureux ou de fortes douleurs peuvent également rendre l’allaitement insupportable.

La plupart des enfants allaités arrêtent d’eux-mêmes de prendre le sein peu avant la naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur. Les raisons en sont principalement le changement du goût du lait maternel, la baisse de la quantité de lait ainsi que les mamelons très sensibles et douloureux. De nombreuses mères commencent donc déjà à prélever du lait au début d’une nouvelle grossesse afin de pouvoir continuer à nourrir l’enfant jusqu’à la naissance du petit frère ou de la petite sœur.

SWICA soutient la campagne pour l’allaitement maternel 2015. Vous trouverez des informations supplémentaires sous: www.stillkampagne.ch (seulement en allemand).

 

22.06.2015


retour