Chat en direct

Nous nous ferons un plaisir de vous fournir un conseil personnalisé.

Du lundi au vendredi: 18.30 – 21.30

Le samedi: 8.00 – 17.30

FR-Leider steht der Chat gerade nicht zur Verfügung Rappel et contact

A votre écoute 24 heures sur 24

Service clientèle 7x24h

Conseil téléphonique sante24

Agence la plus proche

SWICA Direction générale Winterthour

Calculateur de primes

Fin de grippe: quand la toux persiste

L'épidémie de grippe bat peu à peu en retraite. La plupart des malades ont surmonté l'infection et se sentent plutôt en forme. Seul bémol: ils se plaignent d'une toux pénible dont ils peinent à se débarrasser. A quel moment ce phénomène désagréable est-il censé disparaître? C'est ce que nous vous révélons ici.

Un scénario qui vous est peut-être familier: vous avez attrapé la grippe il y a une à deux semaines. Par bonheur, la phase de grande fatigue cumulant fièvre, maux de tête et courbatures n'est maintenant plus qu'un mauvais souvenir. Votre nez n'est pas tout à fait dégagé mais vous vous sentez bien et avez recommencé à travailler. Vous avez cependant hérité d'une toux tenace qui vous gêne constamment, que ce soit au téléphone, durant vos discussions ou en réunion. Dans ces situations, vous vous tournez volontiers vers des médicaments antitussifs. Or ces produits ne devraient pas être employés indistinctement.

Les différents types de toux
La toux n'est pas la même au début et à la fin d'un épisode grippal. Au début, elle est souvent grasse, c'est-à-dire chargée de sécrétions épaisses. Les médicaments qui peuvent alors vous rendre service sont des fluidifiants, qui liquéfient les mucosités pour faciliter leur expectoration. Si elles ne sont pas éliminées, les glaires accumulées dans les bronches gênent les échanges gazeux et favorisent la prolifération de bactéries susceptibles de provoquer une pneumonie. Vers la fin de l'infection, à l'inverse, les voies respiratoires sont souvent sèches, ce qui peut être à l'origine d'une toux irritative gênante. Comprimés, sirops ou pastilles à sucer sont alors utiles pour apaiser les muqueuses sensibilisées de la gorge.

Conséquence ou symptôme?
La toux qui accompagne un coup de froid ou une grippe peut durer jusqu'à trois semaines, sachant qu'une légère amélioration devrait intervenir au bout d'une quinzaine de jours. Si elle persiste au-delà de quatre semaines ou qu'elle n'apparaît pas dans un contexte de rhume ou d'atteinte grippale, elle peut être révélatrice d'autres affections, comme une maladie chronique des poumons ou des bronches. Chez les fumeurs, il faut également envisager l'éventualité d'une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), couramment appelée la «toux du fumeur». Si les symptômes ne disparaissent pas, consultez votre médecin.

Pour toute question en matière de santé, vous pouvez contacter les médecins et le personnel médical de sante24. Ils sont à votre écoute gratuitement, 24 heures sur 24. Sur demande, ils se chargeront de vous obtenir un rendez-vous chez un médecin. Tél. +41 (0)44 404 86 86

01.03.2017

retour