Chat en direct

Nous nous ferons un plaisir de vous fournir un conseil personnalisé.

Du lundi au vendredi: 18.30 – 21.30

Le samedi: 8.00 – 17.30

FR-Leider steht der Chat gerade nicht zur Verfügung Rappel et contact

A votre écoute 24 heures sur 24

Service clientèle 7x24h

Conseil téléphonique sante24

Agence la plus proche

SWICA Direction générale Winterthour

Calculateur de primes

Le sport, c'est le meilleur remède!

Persuadées que «le sport,  c'est la mort», beaucoup de personnes souffrant de problèmes de santé évitent toute activité physique. Or il s'agit là d'une attitude contreproductive, car prendre soin de son corps, c'est d'abord bien choisir son sport.

Problèmes articulaires, asthme, surpoids ou grossesses, telles sont les raisons fréquemment citées pour justifier une absence totale de sport. Autre opinion largement répandue, tout effort physique serait plus nocif que bénéfique. Cette assertion est fausse: seules les personnes en mauvaise condition physique du fait d'une maladie grave ou d'une grande opération devraient suivre les recommandations du médecin et renoncer au sport en général. Pour les autres, il faut savoir que quelqu'un qui a opté pour le bon sport restera, quoi qu'il arrive, plus longtemps en meilleure santé et en meilleure forme, même en cas de limitations fonctionnelles.

Rhumatisme articulaire: se ménager a un effet contreproductif

L'arthrose du genou est une affection courante. Si des activités sportives sollicitant les articulations, telles que le tennis ou le badminton, peuvent l'aggraver, le repos complet n'est pas une bonne idée pour autant. En cas de problèmes articulaires, il est recommandé de faire beaucoup d'exercice, mais pas n'importe lequel. On préférera donc la marche rapide sur terrain plat ou en montée, le vélo, la natation et le ski de fond au jogging ou aux descentes à pied.

Asthme: sports de compétition autorisés
Contrairement à une autre idée reçue, le sport n'est pas un sujet tabou pour les personnes asthmatiques. Bien au contraire, elles peuvent pratiquer n'importe quel sport, y compris un sport de compétition. L'important est de bénéficier d'un bon suivi médical et de se soumettre à des examens de contrôle réguliers chez le pneumologue. Les facteurs d'irritation tels que le pollen, des niveaux critiques d'ozone et un froid extrême sont à éviter.

Surpoids: pratiquer un sport d'endurance fait fondre les kilos
Pour les personnes en forte surcharge pondérale et les diabétiques, le sport est indispensable. Un sport d'endurance d'intensité modérée stimule la perte de poids et régule le taux de glycémie. Avant de commencer, mieux vaut consulter son médecin qui indiquera l'intensité à ne pas dépasser et les sports adaptés à l'état de santé. Une activité ménageant les articulations comme le vélo ou la marche nordique sera généralement recommandée.

Grossesse: les activités dangereuses sont à proscrire
Les femmes qui ont fait beaucoup de sport avant la grossesse ne doivent pas nécessairement devenir des "légumes" une fois enceintes. Un sport d'endurance d'intensité modérée comme la marche ou la natation, voire des exercices de renforcement musculaire doux sous la forme de cours de Pilates ou de yoga constituent la meilleure préparation à l'accouchement, tant pour la mère que pour l'enfant. L'entraînement doit être adapté à l'évolution individuelle de la grossesse. Votre gynécologue vous aidera à choisir une activité adéquate et à définir l'intensité en fonction de votre état de santé. Cependant, les sports à risque et les efforts physiques importants par forte chaleur sont à proscrire. 

Votre santé nous importe!
SWICA vous soutient dans vos démarches de prévention individuelles, notamment celles relatives au sport, à l'alimentation et à la relaxation, par de généreuses contributions versées au titre des assurances COMPLETA PRAEVENTA et OPTIMA. Pour en savoir plus, contactez notre hotline gratuite au 0800 80 90 80 sans aucun engagement de votre part.

 

09.07.2014


retour