Chat en direct

Nous nous ferons un plaisir de vous fournir un conseil personnalisé.

Du lundi au vendredi: 18.30 – 21.30

Le samedi: 8.00 – 17.30

FR-Leider steht der Chat gerade nicht zur Verfügung Rappel et contact

A votre écoute 24 heures sur 24

Service clientèle 7x24h

santé24, votre service suisse de télémédecine

Agence la plus proche

SWICA Direction générale Winterthour

Calculateur de primes

Les adultes ont-ils encore besoin de lait?

La nécessité de consommer du lait à l'âge adulte donne lieu depuis peu à des controverses de toutes parts. Une alimentation saine contient-elle obligatoirement du lait de vache ou bien d'autres aliments peuvent-ils apporter les nutriments essentiels à notre alimentation?

En Suisse, les produits laitiers font partie des denrées de base et contribuent depuis la nuit des temps à une alimentation saine et équilibrée. La Société Suisse de Nutrition (SSN) préconise de consommer quotidiennement trois portions de lait ou de produits laitiers. Le lait, les yaourts, le séré ou le fromage sont autant de produits laitiers qui permettent de couvrir les besoins et de varier les plaisirs. Tous ceux qui ne sont pas portés sur le lait peuvent à leur convenance se rabattre sur le fromage ou les yaourts. Rendez-vous sur le site Internet de la SSN. Les quantités de nutriments nécessaires à couvrir nos besoins quotidiens y sont indiquées.

Le lait, une source de nutriments essentiels
Les produits laitiers fournissent une multitude de nutriments essentiels dont l'organisme a besoin au quotidien, comme par exemple les protéines et le calcium. Les protéines constituent un composant indispensable pour les muscles et le système immunitaire. Le calcium contribue quant à lui à conserver des os sains et résistants, à protéger contre l'ostéoporose (perte osseuse), mais aussi à garder des dents saines.

Intolérance au lactose
Le Centre d'allergie suisse (aha!) estime à environ 20 % la proportion de la population suisse qui présente une intolérance au lactose. Les personnes qui souffrent d'une intolérance au lactose ne produisent pas ou pas assez de lactase, une enzyme digestive. Le lactose ne peut alors pas être suffisamment décomposé en ses éléments constitutifs, ce qui se traduit généralement par des maux de ventre, des ballonnements ou des diarrhées.

Il est bien évidemment possible de consommer les nutriments essentiels que sont le calcium et les protéines en se passant de lait. Le calcium est en effet présent dans les légumes verts comme le brocoli, le chou et les épinards, mais aussi dans les fruits et les céréales. Afin de couvrir les besoins quotidiens en calcium par des aliments végétaux, il faut en manger chaque jour une grande quantité. Pour ce qui est des protéines, l'organisme peut s'en procurer dans la viande, la volaille, les œufs, le tofu, le poisson et les fruits de mer. Les compléments alimentaires constituent une autre option possible. La prise de telles préparations ne doit toutefois avoir lieu qu'après l'avis préalable d'un médecin. N'oublions pas non plus les eaux minérales riches en calcium qui peuvent aider à couvrir les besoins.

Le lait de coco comme boisson pour le sport
Ce qui semble être une question d'habitude dans un premier temps apparaît judicieux à y bien réfléchir. Après une activité sportive, il est important, sur le plan nutritif, de reconstituer ses réserves énergétiques par la prise de glucides, de compenser les pertes en hydratation et de soutenir le développement musculaire par des protéines. Consommé après l'effort, le lait de coco – ou bien le lait normal – fournit ces éléments essentiels dans une boisson. Bu pendant une séance d'entraînement ou une compétition, ni le lait, ni le lait de coco ne présente néanmoins le moindre intérêt, car les besoins en protéines et en lipides sont en principe inexistants à ce moment.

 
Pour toute question
en matière de santé, le service de télémédecine santé24 se tient à la disposition des assurés SWICA. Ce service est gratuit et accessible au 044 404 86 86. L'obtention d'une autorisation d'exercer pour la télémédecine permet en outre de fournir des prestations médicales supplémentaires en présence de tableaux cliniques adaptés à une pratique télémédicale. L'application médicale BENECURA permet aux assurés SWICA d'analyser leurs symptômes à l'aide du SymptomCheck numérique et d'obtenir des recommandations sur la conduite à tenir. Lors d'une éventuelle conversation téléphonique avec santé24, le client décide dans chaque cas s'il souhaite partager les données saisies dans SymptomCheck avec santé24.

 

 

 

20.02.2019


retour