Chat en direct

Nous nous ferons un plaisir de vous fournir un conseil personnalisé.

Du lundi au vendredi: 18.30 – 21.30

Le samedi: 8.00 – 17.30

FR-Leider steht der Chat gerade nicht zur Verfügung Rappel et contact

A votre écoute 24 heures sur 24

Service clientèle 7x24h

Conseil téléphonique sante24

Agence la plus proche

SWICA Direction générale Winterthour

Calculateur de primes

Au secours, je perds mes cheveux!

Les cheveux laissés sur votre brosse, dans le lavabo ou sur votre oreiller semblent se multiplier et vous vous demandez s'il y a raison de s'inquiéter. Perdre ses cheveux est un processus tout à fait naturel car ils sont normalement remplacer par de nouveaux. Dans quelle mesure une chute de cheveux est-elle normale et à partir de quand faut-il s'inquiéter?

De nombreuses personnes se préoccupent lorsqu'elles découvrent leur brosse pleine de cheveux après le coiffage. Une perte de cheveux est en principe considérée excessive si elle dépasse les 100 cheveux par jour. Il ne faut toutefois pas généraliser. Ce qui est déterminant c'est le cycle de vie du cheveu. Tous les deux à six ans, un cheveu tombe laissant la place à un nouveau. Ce processus varie d'une personne à l'autre, tout comme le nombre de cheveux de chaque individu.

Un terrain héréditaire
Les chutes de cheveux se manifestent davantage en vieillissant car elles sont liées aux changements hormonaux. Les hommes présentent souvent une prédisposition, et ce alors qu'ils n'ont pas encore atteint la trentaine pour certains. En cause, une sensibilité des racines aux androgènes, les hormones sexuelles masculines.

Autre explication: les émotions et l'état de santé
D'autres facteurs peuvent provoquer des pertes de cheveux abondantes. Parmi eux, citons les carences en vitamines et en fer, le stress, une alimentation inadaptée ou peu équilibrée (notamment les cures de jeûne), ainsi que des dysfonctionnements thyroïdiens et la prise de certains médicaments. Les pertes de cheveux varient également en fonction de la saison: au printemps et à l'automne, certains individus perdent plus de cheveux que d'habitude mais de tels phénomènes se régulent normalement d'eux-mêmes.

Le test des mèches

Il existe un test simple qui permet de savoir si les cheveux peuvent être détachés trop facilement de leur bulbe. Pour ce faire, tirez doucement sur une mèche de cheveux que vous tenez entre deux doigts. Si vous parvenez à arracher une dizaine de cheveux à plusieurs endroits, cela devrait vous alerter. De même, si vous avez l'impression de perdre plus de cheveux qu'à l'accoutumée sur une période prolongée, consultez un dermatologue pour en identifier la cause.

Des solutions existent
Si un médecin constate la présence d'une perte de cheveux excessive, les possibilités de traitement ne manquent pas. Pour les hommes, il est conseillé de suivre une cure de finastéride. Ces comprimés empêchent l'organisme de produire trop de testostérone qui, en quantité trop importante dans l'organisme, peut provoquer des chutes de cheveux. Notez tout de même que cette substance peut engendrer une baisse de la libido. Quant aux femmes, il leur est fortement déconseillé de prendre du finastéride qui peut, dans des cas exceptionnels, causer des problèmes d'infertilité. Autre alternative proposée pour le traitement des pertes de cheveux, aussi bien chez l'homme que chez la femme: le minoxidil qui est administré sous forme de spray ou de mousse à usage externe.

30.11.2016

retour