Chat en direct

Nous nous ferons un plaisir de vous fournir un conseil personnalisé.

Du lundi au vendredi: 18.30 – 21.30

Le samedi: 8.00 – 17.30

FR-Leider steht der Chat gerade nicht zur Verfügung Rappel et contact

A votre écoute 24 heures sur 24

Service clientèle 7x24h

Conseil téléphonique sante24

Agence la plus proche

SWICA Direction générale Winterthour

Calculateur de primes

Les acouphènes – bruitage dans les oreilles

Rares sont ceux à ne l'avoir pas vécu une fois ou l'autre: après une exposition à des bruits intenses ou à la sortie d'un concert, les oreilles se mettent à siffler, bourdonner ou chuinter, mais généralement pas longtemps. En revanche, chez les personnes souffrant d'acouphènes, cet état perdure. Les causes d'un tel trouble et la manière de le traiter sont décrits ci-après.

Nous sommes nombreux à ignorer qu'il existe deux sorte d'acouphènes: ceux qualifiés d'objectifs et ceux dits subjectifs. Les acouphènes objectifs ont une cause explicable. Autrement dit, il existe dans le corps une émission d'ondes sonores que la personne «entend». C'est le cas, par exemple, du flux sanguin en cas d'anomalie des vaisseaux. Si la cause du bruit est éliminée, les acouphènes doivent normalement disparaître. Il s'agit par conséquent d'une affection susceptible d'être traitée médicalement.

Les acouphènes subjectifs
Les acouphènes subjectifs sont un phénomène plus fréquent et mieux connu. Dans ce cas, la personne atteinte entend des sons qu'elle est seule à pouvoir percevoir. Il s'agit de bruits que le système auditif croit détecter en l'absence de toute émission de sons.

Souvent, les acouphènes subjectifs surviennent en lien avec une perte d'audition. D'autres causes possibles sont une émission sonore subite, des maladies virales, le stress ou le syndrome de Ménière (troubles de l'oreille interne). A l'heure qu'il est, l'origine exacte du phénomène n'a pas encore été découverte. Aussi, les approches thérapeutiques sont multiples: de l'acupuncture à la réflexologie en passant par l'électrothérapie, tout est proposé.

Des acouphènes subjectifs sont-il guérissables?

Oui et non. Des acouphènes subjectifs peuvent être soignés pour autant qu’ils soient aigus. En revanche, tel n’est pas le cas s’ils sont chroniques. La différence entre les deux types réside dans la durée des manifestations. Si celle-ci n'excède pas quelques mois, l'atteinte est réputée aiguë. Au-delà, on a affaire à des acouphènes chroniques.

Pour autant que des acouphènes aigus soient traités rapidement, les chances de guérison augmentent de 20%. Il arrive aussi que des acouphènes aigus régressent spontanément, à la différence du type chronique qui est permanent. Ce ne doit toutefois pas constituer nécessairement un problème pour autant. Selon la Ligue suisse du tinnitus/acouphène (STL), près des 90% des personnes atteintes parviennent à bien vivre avec cette affection.

Protection contre les acouphènes
Comme les causes ne sont pas clairement établies, il n'y a pas de mesures de protection sûres à 100%. De manière générale, il est certainement utile d'éviter de s'exposer au bruit. Si ce n'est pas possible, on veillera, à tout le moins, à se protéger les oreilles, par exemple dans les discothèques. Et comme le stress peut également constituer un facteur concomitant de déclenchement d'acouphènes, il convient d'adopter un mode de vie équilibré. Dormir d’abondance aide. Au cas où vous seriez malgré tout atteint d'acouphènes aigus, la Ligue suisse du tinnitus/acouphène (STL) recommande ceci: «Restez calme et commencez par dormir tout votre saoul. Si les acouphènes persistent au réveil, vous serez avisé de consulter le plus rapidement possible votre généraliste ou un otorhinolaryngologue.»

Si d'autres questions touchant à votre santé vous tracassent, vous pouvez, en tant qu'assuré SWICA, prendre contact gratuitement avec les médecins et le personnel médical compétents du service de conseil santé par téléphone sante24. Ils se tiennent à disposition 24 heures sur 24. Sur demande, ces professionnels se chargeront de prendre un rendez-vous en votre nom chez un praticien. Tél. +41 (0)44 404 86 86

11.10.2017

retour